Sorel-le-Grand

Nom du produit
  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison1

Vue du nettoyage en 1959

 

En 1911, année où sévit une grande sécheresse, la mare de Sorel s’est retrouvée asséchée.
Cet événement étant rarissime, les habitants de Sorel décidèrent d’en profiter pour nettoyer le fond de cette mare.
Tout le village y mit la main pour la bonne raison, qu’à l’époque, point de grue ni de tracteurs : uniquement des bras, des pelles et des chevaux.
Quand ce fut terminé, une grande fête fut organisée (après l’effort, le réconfort). On fit la tournée de tous les cafés du village (comme partout ils étaient nombreux en ce temps-là).
Sorel disposait d’un corps de sapeurs-pompiers, ceux-ci n’étaient pas les derniers à faire la fête.
L’un de ces pompiers portait une belle barbe dont il était fier. Ses camarades se saisirent de lui et lui rasèrent la moitié du visage. Improvisant une chaise à porteurs on promena cet homme dans toutes les rues du village afin que tout le monde puisse rire de lui.
Quand la fête fut finie, on enterra sa demi-barbe au fond de la mare sous une grosse pierre.
La mare se remplit et les années passèrent.
En 1959, la mare étant à nouveau envasée, un nouveau curage s’imposait. Motopompes, chargeurs, tracteurs, les moyens modernes et encore toutes les bonnes volontés eurent vite fait de tout nettoyer.
Sur les conseils d’un doyen de Sorel, qui avait assisté à l’enfouissement de la barbe, la pierre fut retrouvée.
Nous étions nombreux à assister à l’ouverture (comme s’il s’était agi du tombeau de Toutankhamon). Allait-on retrouver cette barbe ?
Eh bien oui, la pierre soulevée, voilà une grosse touffe de poils entourée d’un ruban Bleu-Blanc-Rouge.
Au bout de quelques secondes le ruban disparut en poussière au contact de l’air, mais la barbe demeura intacte.

Dernière minute: En septembre 2011, nouveau curage de la mare.

hélas! grande déceptions: la pierre est toujours en place mais dessous il n'y a plus de barbe. En 1959 la mare est restée à sec après le curage , certains en ont profités pour voler ce trophée.